je me lasse, hélas

le temps passe
il nous laisse
sans amour

Publicités
Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

si jamais

si jamais tu me presses
de questions de contra-dictions
de discours sans amour
de rancoeurs sans secours
si jamais tu m’accuses
à tort et de travers
de ce que je n’ai jamais fait
ni même pensé
dans ma liberté
si jamais tu crois que
tu te trompes en pensant que
je pense comme toi
je te le dis mon étranger
je ne suis pas toi
la con-fusion est en toi
si jamais tu ne comprends pas
alors je partirai
sans un mot
pour toujours
sans amour

 

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Suspension

Vous m’avez laissée là chargée de vos souvenirs
M’étirant sur le soir, et survolant la plaine
Des grands voyages revenue comme d’autres me suivaient
Nous étions tant et plus à raconter nos peines
A rester suspendues à vos déconvenues, vos chimères, vos migraines
Nous avions engrangé la somme des gains de vos défaites
Nous stationnions aux portes du crépuscule
Attendant que la nuit nous donne l’ordre d’atterrir
De nous confondre à elle, et d’enfin disparaître

Et traçant dans le ciel l’ultime affront du jour
Matois fulgurant des arbres coupant leurs têtes
Dans les déboires du soir alignant votre poupe
Vous étiez lame de fond qui soulève les émois
Remportant le triomphe des plus belles défaites
Qui soulèvent l’univers votre folle conquête
D’un souffle pénétrant intimant votre loi
S’entichant de madrées à vos plaintes courbées
Vous portant petits fours et vos rimes d’amour
Vous ne fûtes glorieux que par vos mal aimées
Qui se disputent aux cieux votre âme bien gardée
D’un silence recueilli à vos oreilles de sourd

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

dans la rivière du lit

Rivière du lit
Où nous nageons
Chaque nuit

Ennemis réconciliés
Tu me conduis
Dans une histoire

Insensée que tu écris
Avec ton corps
Je traverse tes paysages

Sombres et sauvages
Je me perds et j’ai peur
Tu me ligotes dans

Une jungle infernale
D’où tu me sors vainqueur
Triomphant et sincère

De ton esclave volontaire
Sur une plage claire
Bercée par l’écume chaude

D’une mer intérieure
Rompue par tes assauts
Le ressac brutal cède

Sous ta douce caresse
Enfin tu me berces
Tout me noie

Et pourtant tu me sauves
Me ramenant de loin
A la vie du matin

Qui nous éloigne
L’un de l’autre
Si bien

Rose Balidar

 

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Lettre à mon étranger si familier

Tu sais si bien faire la chose que je n’ose
Imaginer qu’un jour tu fasses une pause
Ou que tu me laisses seule et désemparée
Au milieu du lit que nous avons creusé

Tu as traversé la Méditerranée pour me retrouver
Je t’attendais sans le savoir bien sûr tu es sacré

Une autre culture d’autres morsures
La vie ne nous a pas ménagés
Nos regards croisés le fer augure
Nos profondes écorchures

Tu as traversé la Méditerranée pour me retrouver
Je t’attendais sans le savoir bien sûr tu es sacré

Ta peau est douce ton corps entier
Me porte à l’extase non contrôlée
Comme si nous nous étions enfin trouvés
Dans l’étreinte et nos bouillonnants baisers

Tu as traversé la Méditerranée pour me retrouver
Je t’attendais sans le savoir bien sûr tu es sacré

Tu es mon étranger si familier
Mon inconnu si maîtrisé
Mon opposé si singulier
Mon seul et mon aimé

Tu as traversé la Méditerranée pour me retrouver
Je t’attendais sans le savoir bien sûr tu es sacré

Nos différences s’estompent
Quand vient la nuit
Le désir les amplifie
Dans un vertige les réunit

Tu as traversé la Méditerranée pour me retrouver
Je t’attendais sans le savoir bien sûr tu es sacré

Nous partageons les ténèbres
Eclairés par nos lumineuses pensées
L’un pour l’autre emportés
Par l’amour comme vertèbres

Rose Balidar

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

regarder dans la même direction?

Image | Publié le par | Laisser un commentaire